Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Techfoliance | 23 novembre 2017

Scroll to top

Top

Aucun commentaire

Le Top 5 des (vraies) néo-banques

Le Top 5 des (vraies) néo-banques

Le concept de néo-banque symbolise le début d’une nouvelle ère pour le secteur bancaire. Malheureusement, beaucoup de fantasme tourne autour de cette terminologie.

Les néo-banques apparaissent souvent comme des solutions ‘cosmétisées’ qui améliorent l’expérience utilisateur sans vraiment réinventer la structure de la banque. Rares sont les entreprises à proposer un nouveau paradigme bancaire.

D’après Philippe Gelis, CEO de Kantox, il existerait 3 catégories de néo-banques: les néo-banques ‘cosmétiques’ sans licence bancaire qui viennent se greffer aux acteurs bancaires traditionnels en améliorant l’expérience utilisateur. Les néo-banques avec licence bancaire qui réinventent le modèle des banques de dépôts. Les néo-banques avec licence bancaire qui se positionnent en établissements de paiement avec leur propre réseau de distribution.

Techfoliance a sélectionné 5 néo-banques qui réinventent (vraiment!) le secteur bancaire:

1. COMPTE NICKEL, la banque qui s’invite chez les buralistes

Compte Nickel est une néo-banque française qui a vu le jour en 2012. Le service était initialement destiné à une partie de la population non bancarisée. Le concept est simple: n’importe qui peut se rendre dans l’un des 2 000 buralistes partenaires pour ouvrir un compte bancaire sur présentation d’une carte d’identité. Après le règlement de l’abonnement annuel de 20€, la personne repart avec un RIB et une carte de paiement qui lui permettra d’accéder / gérer ses comptes depuis son espace web et mobile. Compte Nickel est utilisé par plus de 330 000 clients en France.

2. ATOM BANK, le future de la banque disponible aujourd’hui

Atom Bank est une néo-banque anglaise qui s’est lancée officiellement en Avril 2016. La start-up a levé 135 millions de pounds et a obtenu sa licence bancaire en juin 2015. Pour le moment, les clients ont accès à deux produits d’épargne, un compte rémunéré 2% sur un an et un compte rémunéré 2.2% sur deux ans. D’autres produits sont prévus d’ici la fin de l’année: compte courant, découvert bancaire, hypothèque, etc. Atom utilise également des solutions innovantes telles que l’intelligence artificielle pour son support client ou la reconnaissance biométrique pour se connecter à l’interface.

3. TANDEM, la banque modèle

Tandem est une néo-banque anglaise qui avait marqué les esprits en Mai dernier avec sa levée de fonds la plus rapide de l’histoire: 1 million de pounds récoltés en 15 minutes. La start-up a reçu sa licence bancaire de la part de la Banque d’Angleterre en décembre 2015, ce qui fait d’elle la deuxième néo-banque au UK après Atom Bank a avoir reçu cette autorisation. Tandem veut construire un modèle de banque responsable et utile qui répond aux attentes précises des clients. Les services financiers proposés sont notamment le compte courant, la carte de crédit, le prêt ou encore l’épargne accessibles directement depuis un mobile.

4. N26, le compte bancaire le plus moderne d’Europe

N26, anciennement connue sous le nom de Number26, est une néo-banque Allemande. La start-up a reçu hier l’autorisation de la BCE pour opérer comme une vraie banque, c’est à dire d’étendre le champ des services / produits financiers qu’elle peut proposer à ses clients. Présente dans 8 pays en Europe et forte de ses 200 000 utilisateurs, N26 va pouvoir se développer sur de nouveaux marchés et ne plus dépendre d’autres acteurs tels que Wirecard ou Transferwise. Autre originalité, lors de l’ouverture de son compte, le client doit valider son identité via un système de visioconférence.

5. SECCO BANK, réinventer l’architecture du secteur bancaire

On ne pouvait pas parler de néo-banque sans citer Secco Bank. La société est encore au stade de développement mais son potentiel est immense. Son ambition: réinventer la banque, pas que l’expérience utilisateur ou le design mais toute son architecture. Secco introduit notamment la possibilité d’utiliser ses données personnelles comme une monnaie d’échange. Les données extraites de l’expertise, l’expérience ou encore le réseau d’une personne ont une valeur aux yeux d’une autre personne. C’est cette valeur intrinsèque que Secco veut inscrire dans une logique bancaire. Your data becomes your money !


Les 5 néo-banques citées précédemment sont toutes disruptives dans leur vision de la banque. Vous trouverez ci-dessous une liste non exhaustive des principales néo-banques que nous avons référencé sur le marché toutes catégories confondues (hors banques en ligne):

Liste des principales néo-banques

Starling – Angleterre: néo-banque ayant obtenue une licence bancaire mais dont le lancement est prévu pour Janvier 2017

Moven – Etats-Unis: partenariat avec CBW Bank

Final – Etats-Unis: partenariat avec FirstBank & Trust

Simple –  Etats-Unis: partenariat avec la Bancorp et BBVA

Abra – Etats-Unis: partenariat avec des banques locales

Chime – Etats-Unis: partenariat avec la Bancorp

Koho – Canada: partenariat avec Peoples Trust Company

Holvi – Finlande: partenariat avec BBVA

Lunar Way – Danemark: partenariat avec la Banque Coopérative de Copenhague

Jibuan Bank – Japon: partenariat avec la Banque de Tokyo

Mondo – Angleterre: en cours de lancement

Monese – Angleterre: partenariat avec NatWest

CivilisedBank – Angleterre: partenariat avec des banques locales

Lintel – Angleterre: en cours de lancement

Morning – France: en cours

ImaginBank – Espagne: partenariat avec Caixa Bank

Qapital – Suède: partenariat avec des banques locales

InstaBank – Russie: partenariat avec la banque Russe VPB

RocketBank – Russie: partenariat avec la banque Russe Otkrytie

N’hésitez pas à compléter cette liste dans les commentaires:

Laisser un commentaire

Connecting you to the Global Fintech Scene

X

Sign up for our weekly digest and be the first to receive the latest news, events and special offers!

FOLLOW US

THANK YOU FOR SENDING!

YOUR E-MAIL HAS BEEN SAVED