Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Techfoliance | 21 janvier 2018

Scroll to top

Top

One Comment

Samsung Pay vs Apple Pay, stratégie de conquête dans le paiement mobile

Samsung Pay vs Apple Pay, stratégie de conquête dans le paiement mobile
Team Europe

Samsung Pay et son rival Apple Pay ont engagé un bras de fer musclé pour se positionner dans le paiement mobile, un marché évalué à plusieurs milliards de dollars.

En Chine, plus de 1,000 milliards de dollars de transactions mobiles ont été comptabilisées sur la période de 2015. Sur la même période en Corée du Sud, le siège de Samsung, on observe plus de 500 milliards de dollars de transactions par cartes bancaires.

Forts des millions de smartphones vendus chaque année aux quatre coins de la planète, la question pour Apple et Samsung de proposer une solution de paiement intégrée semble évidente. Meilleur expérience utilisateur, bancarisation d’une partie de la population mondiale, etc. les arguments sont nombreux pour défendre le potentiel du mobile dans le monde de la finance.

Les deux mastodontes ont deux stratégies bien différentes pour prendre des parts de marchés dans le paiement mobile. Samsung voit une opportunité d’augmenter ses ventes de mobiles tandis qu’Apple voit dans cette intermédiation une source juteuse de revenu.

Elle Kim, Vice président de Samsung Pay, remarque très justement que Samsung est une entreprise Tech dont le métier est de vendre des appareils électroniques, et non de collecter des commissions sur transactions. En permettant à ses clients de payer directement depuis leur mobile, Samsung espère augmenter leur taux de satisfaction et prendre des parts de marchés dans le mobile.

Peut-on faire de la ‘Banque’ comme on fait de la ‘Tech’ ? La banque américaine Goldman Sachs disait embaucher plus de développeurs que de traders. Comme l’expliquait Yves Eonnet, ancien responsable de Gemmalto, dans un entretien avec Techfoliance :

« En 2016, les banques accordent trop d’importance à leur CTO et s’éloignent de leur métier historique qui est de faire de la finance. »

Dans sa stratégie, Apple Pay se positionne comme un intermédiaire de paiement. L’entreprise négocie des marges plus élevées au risque d’avoir moins de partenaires bancaires. Samsung Pay préfère être plus flexible dans ses négociations commerciales pour pouvoir plus rapidement déployer sa technologie de paiement dans les banques et conquérir des nouveaux clients.

La stratégie TechFin de Samsung Pay sera-t-elle plus efficace que la stratégie FinTech de Apple Pay ? Affaire à suivre.

Laisser un commentaire

Connecting you to the Global Fintech Scene

X

Sign up for our weekly digest and be the first to receive the latest news, events and special offers!

FOLLOW US

THANK YOU FOR SENDING!

YOUR E-MAIL HAS BEEN SAVED