Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Techfoliance | 23 octobre 2017

Scroll to top

Top

3 Comments

Décryptage du jargon de la Fintech…non pardon, de l’innovation financière !

tech jargon langage geek finance acronyme comprendre signification digital innovation financière
Alexandre Velut

La finance a son jargon, pas toujours facile à comprendre je vous l’accorde. Cela fait d’ailleurs l’objet de nombreuses critiques faites au monde financier de volontairement brouiller les esprits avec des acronymes, des termes anglicisés à toutes les sauces et même des gestes et des mots inventés de toute pièce par certains financiers pour se la jouer smart (si vous voyez ce que je veux dire) !

Le problème, c’est que les FinTechs ont elles aussi créées leur propre jargon. Vous me direz que c’est commun à chaque nouveau secteur, certes. Mais toujours est-il que les épargnants (madame Dupont) se retrouve en 2016 confronté à devoir comprendre le jargon financier ET le jargon du digital. Ce qui donne un beau B****…. Bazar !

C’est pourquoi nous avons souhaité rassembler dans cet article les principaux termes utilisés par les FinTechs (innovations financières pardon!) pour vous éviter de vous ridiculiser lors d’un dîner chez votre ami entrepreneur ou a minima de comprendre et accéder aux services proposés par ces start-ups :

Jargon de la FinTech

AI ou Artificial Intelligence = Intelligence artificielle

On pourrait résumer l’intelligence artificielle comme étant l’expression d’une technologie ultra poussée, souvent matérialisée par des algorithmes complexes, permettant d’accroître l’efficacité humaine. Dans la finance, l’IA permet par exemple d’analyser des comportements frauduleux, de prendre des meilleurs décisions d’investissement ou encore de développer des services de gestion d’épargne ultra personnalisés pour les clients grâce à l’analyse de quantités gigantesques de données.


API (Application Programming Interface) = Interface de programmation

Une API est une interface qui permet aux développeurs d’accéder aux fonctionnalités d’une application par exemple, sans avoir besoin de connaître tous les détails de celle-ci. Grâce à ces interfaces, les logiciels peuvent communiquer entre eux et être utilisés sur différents supports. Par exemple, Mangopay (l’API de paiement lancé par la start-up Leetchi) permet à des entreprises d’accepter les paiements sur leurs sites internet.


Bitcoin = Devise

Le bitcoin est une monnaie virtuelle au même titre que le dollar qui est une monnaie réelle. La particularité de cette monnaie vient du fait que tout le monde peut suivre son cycle de vie et qu’il est impossible de la dupliquer car chaque transaction est stocké et visible par tous.


Blockchain = Chaîne de blocs

Le blockchain est initialement connu pour être la technologie qui permet de sécuriser et tracer toutes les transactions effectuées avec des monnaies virtuelles. Aujourd’hui, le potentiel de cette technologie va bien au-delà de la monnaie. Il s’agit d’un système de transmission d’information sécurisé et ouvert (oui c’est possible) pouvant être utilisé dans presque tous les secteurs (le droit, le commerce, l’industrie etc.). On le décrit comme étant la prochaine grande rupture technologique que nous nous apprêtons à vivre.


Crowdfunding / Crowdlending ou P2P Lending / Crowdequity = Financement participatif

Le crowdfunding, c’est un projet qui se finance grâce à la générosité de donateurs qui trouvent ce projet super sympa (sur Kickstarter, Kisskissbankbank Ulule etc.) mais qui n’attendent rien en retour (sauf des goodies).

Le crowdlending, c’est une entreprise ou une personne qui emprunte de l’argent auprès d’autres particuliers pour financer un projet.

  • Sur des plateformes comme Lending club, prêt d’union etc. des particuliers empruntent de l’argent auprès d’autres particuliers pour faire des travaux dans leur maison par exemple (aussi appelé P2P Lending).
  • Sur des plateformes comme Lendix, Wiseed, credit.fr, smart angels etc. des entreprises empruntent de l’argent auprès d’autres particuliers pour financer leur développement.

Le crowdequity, c’est une entreprise qui ouvre son capital à des particuliers pour financer son développement.


Crypto-monnaie = Monnaie virtuelle

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une monnaie électronique qui a vu le jour sous le nom de Bitcoin. Aujourd’hui, il existe plusieurs monnaies virtuelles comme Peercoin, Litecoin et plus récemment Ripple. Les avantages de la monnaie virtuelle sont multiples : les transactions se font quasiment instantanément, aucune autorité ne la contrôle, la transparence est totale et son utilisation est gratuite.

ALLER, ON FAIT UNE PAUSE ET ON RESPIRE !

giphy (1)

A ce stade, si vous n’êtes pas morts sous cette amas de terminologies, je vous propose de continuer avec le concept d’IoT :


IoT ou Internet of Things = Internet des objets

IoT est en quelque sorte le prolongement d’internet dans le monde réel. Tous les objets de notre quotidien qui sont connectés à internet peuvent désormais échanger des informations entre-eux. Dans la finance, cela se traduit par une nouvelle génération de bornes de retrait d’argent par exemple, l’utilisation de montres connectées pour effectuer vos paiements ou votre smartphone qui devient votre nouvelle banque. Cette tendance apparaît également dans l’assurance (avec votre voiture connectée qui vous donnera des informations précieuses en cas d’accident ou votre maison en cas d’inondation).


Robo-advisor = Conseiller robot

Derrière ce terme barbare de Robo-advisor se cache un personnage de science-fiction sorti tout droit d’un film des frères Wachowski…. Plus sérieusement, en finance, un robo-advisor est un algorithme capable de vous assister dans toutes vos décisions d’investissements. L’algorithme va compiler d’importants volumes de données (big data) pour dégager des tendances sur les marchés et vous conseiller selon votre profil de risque. Je vous rassure, bien souvent des analystes sont derrières l’algorithme pour être sûr que les résultats correspondront à vos attentes. Quel est l’avantage alors ? Un gain de temps phénoménale, des coûts réduits (donc un service moins cher pour les clients) et surtout une capacité d’analyse multiplié à l’infini !


UX ou User eXperience = Expérience utilisateur

L’expérience utilisateur dans les FinTechs est primordiale puisqu’elle est l’un des fondements de leur existence. Le succès des Fintechs s’explique en partie par leur capacité à délivrer une meilleure expérience utilisateur grâce à la technologie (en plus de réduire les coûts et d’être plus transparent).


Cet article a été réalisé en partenariat avec Portfoliance, une plateforme collaborative qui souhaite rendre accessible la finance au plus grand nombre

Laisser un commentaire

Connecting you to the Global Fintech Scene

X

Sign up for our weekly digest and be the first to receive the latest news, events and special offers!

FOLLOW US

THANK YOU FOR SENDING!

YOUR E-MAIL HAS BEEN SAVED