Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Techfoliance FRANCE | 15 octobre 2018

Scroll to top

Top

No Comments

Lydia veut offrir le meilleur des mondes de la Fintech et de la banque

Lydia veut offrir le meilleur des mondes de la Fintech et de la banque

Après avoir bouleversé le monde du paiement, la start-up lance Lydia Premium, une offre métabancaire qui ambitionne de redéfinir le paysage des applications bancaires.

Airbnb et Spotify ont radicalement changé leur industrie sans réinventer les maisons de vacances et la musique. Ils ont révolutionné la manière dont on y accède en créant une interface simplifiée, en adéquation avec nos modes de vie. Lydia entend en faire de même pour notre argent avec ses services métabancaires.

Le concept de métabanque

Le préfixe “méta” qui signifie “au-delà de”, “un niveau d’abstraction supérieur”, incarne parfaitement cette philosophie.

Il ne s’agit pas de réinventer la banque en en créant une nouvelle, mais de se positionner au-dessus ; de prendre le meilleur des mondes de la Fintech et de la banque pour offrir aux Européens une interface belle, simple et sécurisée pour l’ensemble de leurs opérations bancaires du quotidien.

Comme l’explique Cyril Chiche, Co-fondateur de Lydia:

« Il y a 5 ans, on remboursait ses amis en espèces ou par virement. Aujourd’hui, on leur fait un Lydia, tout simplement. Le moment était venu de penser le sujet globalement
et d’étendre les bénéfices de Lydia à l’ensemble de la banque du quotidien, sans pour
autant contraindre nos utilisateurs à changer de banque. »

Des ambitions européennes

Lydia Premium réunit ainsi le meilleur du paiement mobile avec les fonctions clés des applications bancaires et des agrégateurs de comptes :

• Rembourser ses amis par SMS et e-mail
• Payer des commerçants, sans contact (via Apple Pay) ou par QR code
• Payer en ligne en un clic
• Surveiller tous ses comptes en banque
• Faire des virements bancaires
• Programmer des paiements récurrents
• Créer des cagnottes en ligne

et va au-delà en y ajoutant des outils exclusifs, pour toujours plus de simplicité :

• Une carte universelle reliée à tous ses comptes bancaires
• Des cartes virtuelles dynamiques pour plus de sécurité sur Internet
• Un IBAN universel relié à tous ses comptes bancaires (disponible prochainement)
• Des comptes partagés (disponibles prochainement).

« Les attentes des Européens, qui sont de plus en plus multi-bancarisés, sont radicalement
supérieures au standard actuel des applications mono-bancaires. Lydia a un ADN profondément mobile et métabancaire, l’évolution de la réglementation nous permet
aujourd’hui d’en libérer la pleine puissance. Nous ambitionnons de convaincre un million de
clients d’ici 2020. » ajoute Cyril Chiche.

Le business model de Lydia se présente désormais sous deux formes :

• Lydia Free qui ajoute au Lydia historique des fonctions métabancaires en usage restreint ;
• Lydia Premium (2,99€/mois, 3,99€/mois avec une MasterCard physique) pour profiter de toutes les fonctionnalités offertes par Lydia.

Dans un premier temps, Lydia Premium sera disponible pour les utilisateurs français. Cette offre sera progressivement étendue aux différents pays européens où Lydia est disponible (Royaume-Uni, Irlande, Espagne, Portugal).


 

Submit a Comment

L'investissement Social et

 Thématique

Rejoignez une communauté de plus de 10 millions d'investisseurs à travers le monde !

*RISQUEZ UNIQUEMENT LE CAPITAL QUE VOUS ÊTES PRÊT À PERDRE

Send this to a friend